Le capitalisme occidental deviendra-t-il une dictature communiste? (ou l’est-il déjà?)

http---cdn.cnn.com-cnnnext-dam-assets-191001073741-china-movie-censorship-final-1.jpg

Hypothèse vraisemblable qui me vient aujourd’hui: la seule façon de sauver le capitalisme occidental est d’en faire une dictature communiste. Je m’explique:

para_NapoléonIII2

Vision préliminaire: le succès de la Chine contre le virus et le flicage électronique

para_NapoléonIII2

Le virus révèle le mimétisme de plus en plus flagrant entre la Chine et l’Occident, en même temps que la rivalité irrémédiable entre l’hégémonie chinoise émergente et l’hégémonie déclinente de l’Occident. Deux hégémonies opposées géopolitiquement mais convergentes dans les projets et les moyens de façon de plus en plus évidente.

La gestion de la Chine s’est appuyée sur toutes les techniques de flicage électronique possibles (on dit que des drones suivaient les suspects de contamination). La Corée du Sud, membre de l’Otan qui est un laboratoire en matière d’internet des objets, de e-gouvernance et de smarticitisation du pays, a apparemment éradiqué le virus aussi rapidement que la Chine. Elle l’a fait en applicant apparemment les mêmes méthodes qui semblent difficiles accepètables en Occident. Pour l’instant.

Nous avons les instruments. Il ne nous manque que Read more…

Virus: Pour une psychanalyse apocalyptique globale

tumblr_nwspu5LfNw1qhkgqpo7_1280

 

 

On entre dans la légende, l’espace mythique!!

Etat d’urgence!

Confinement!

Effondrements financiers!

Souffle de l’Histoire!

C’est le genre d’ambiance absolument surréaliste où, ent tant que blogueur apocalyptique, on a envie de reprendre la plume après presque un an d’absence.

Virus, criquets, monstres, fléaux, catastrophe cosmologique. Pourtant les effrondristes de tous bords, enfants prophètes ou décadentistes nous prévenaient depuis un moment. Un ancien ordre à bout de souffle, un nouveau monde dont on ne sait rien mais qui s’annonce très sombre… oui, nous sommes à l’âge des monstres, humains, trans-humains, infra-humains, viraux.

Jean Baudrillard disait: Le loup, les rats, les virus. Règle de Thalès de la miniaturisation du mal. Mal de plus en plus insaisissable, ubiquitaire, comme Dieu, comme les Read more…

Egoïsme psychologique à l’atelier de rhétorique (diagnostic et suggestions)

Après des années de recherches alchimiques diverses et de philosophie de bistrot, je me retrouve à l’université en philosophie, à 42 ans. Mais pas n’importe quelle philosophie. La philosophie analytique. Le charme des philosophes analytiques est qu’ils débattent sans cesse. J’aime le débat, la rhétorique, source de la philosophie. Le drame est qu’on n’a pas les grands débats qu’on pourrait avoir. La philo analytique est très procédurière et se cantonne dans le cadre souvent trop étroit de la logique, dans un rapport un peu fétichiste et hypnotique. Ce cadre induit une certaine idée étroite du monde qui, par force, devient le monde. Le modèle remplace la réalité disait Baudrillard. C’est le processus technique qui prive l’être de ses potentialités en lui assignant une fonction, un horizon déterminé.

giphy-21

Jean Baudrillard, exégète de la vie dans la matrice. A l’époque c’était de la science fiction. Maintenant, c’est la réalité.

En l’occurence, les analytiques quand ils s’occupent de problèmes éthiques, adorent comptabiliser des points de bonheur ou de plaisir, et calculer les taux de satisfaction résultant de telle ou telle situation, parfois à l’aide de la théorie des jeux. Et le tout bien sûr finit sous forme de savoureuses Read more…

PNL: Le mal, mais la vérité

De nouveau PNL. J’écoute débat sur France Culture sur PNL et tout le monde tourne autour du pot et ne dit pas la pure, évidente et directe magnificence qu’est PNL, telle que je l’avait déjà dévoilée dans ce post.

Pourtant, tous les jeunes qui adorent PNL ont bien compris, eux, ce qui est évident, l’essence de PNL: la mafia qui arrive dans les médias et le show biz et qui impose ses méthodes au lieu de se plier. Symbole clair d’une société absolument pourrie qui s’affiche comme telle, révélation pure du mal, révélation du mal pur, et donc, acte de vérité. Lutte contre le mensonge! Le mal, c’est la vérité, et il est bon de révéler la vérité. Merci la Read more…

François Lenglet annonce l’apocalypse sur France télévision (oiseaux de malheur, épisode 4)

 

 

9782226441942_internet_w200

C’est le quatrième épisode d’une série que j’ai initiée il y a longtemps. C’est bien. Cela donne un air de consistance et de suivi à ce bordel de blog. La série a démarré il y a 10 ans. J’étais alors simple journaliste pop. Pas encore alchimiste.

C’était l’époque des subprimes, les bons subprimes. Depuis, nous vivons dans le temps apocalyptique. Personne n’avait prévu les subprimes. En tout cas personne dans les médias mainstream. A l’inverse, de nos jours, Read more…

Analyse vs Synthèse: la Guerre (selon Gombrowicz)

Voici un petit duel entre un dialecticien et un analytiste… Gombrowicz, écrivain formé à la philosophie fait ici le portrait au vitriol des tendances intellectuelles du moment. A l’époque de Ferdydurke, en 1937, la dialectique matérialiste des marxistes fait fureur, notamment en URSS. Mais si Gombrowicz caricature le synthéticien/dialecticien pour qui tout est dans tout et son contraire, il fait aussi le portrait symétrique et tout aussi cruel de son opposé polaire… C’est le furieux  analyticien, coupeur de cheveux en 4, décomposeur de spaghettis en éléments atomiques, déjà anglo-saxon. Ferdydurke est écrit en 1937 et Rudolf Carnap, comme d’autres membres de l’école positiviste logique autrichienne/Cercle de Vienne qui va donner naissance à la philosophie analytique, est déjà exilé aux USA.

 

 

 

 

« 

Le roi des synthéticiens, le plus illustre de tous les temps était sans nul doute le grand docteur Philidor, natif de l’Annam méridional et professeur de Synthésologie à l’université de Leyde. Il opérait selon l’esprit pathétique de la Synthèse Supérieur, en général par addition de l’Infini positif, mais en cas de besoin il multipliait aussi par l’infini. C’était un homme de bonne stature, assez corpulent, avec une barbe touffue et un visage de prophète à lunettes. Mais un phénomène spirituel de cette envergure ne pouvait pas ne pas provoquer l’apparition de son inverse en vertu de la loi newtonienne d’action et de réaction: aussi était né à Colombo un analyste non moins brillant qui, après avoir passé

 

Read more…

Rencontre avec un nihiliste

 

 

 

C’était il y a.. deux ans déjà. Je me trouvais à flâner dans le beau parc de Kalemagdan, sur les hauteurs de Belgrade, surabondant en monuments et souvenirs de l’histoire pour le moins mouvementée de la Yougoslavie et de la Serbie.

J’y rencontrai deux employés d’Etihad, Pedro et Youssef, deux stewarts en escale avec qui je sympathisais et que j’accompagnai dans leur visite. Pedro est portugais et Yusseff est anglais d’origine égyptienne. Je suppose qu’Etihad est assez présent dans la région, comme beaucoup d’entreprises du Golfe qui ont investi assez massivement les Balkans, tout comme les entreprises Read more…

Bertrand Russell vous propose sa dictature scientifique (source du Meilleur des mondes d’Huxley)

bertrand-2.jpg

Bertrand Russell est le père de la logique moderne avec quelques autres et c’est aussi le père de la philosophie analytique (philosophie logiciste anglo-saxonne actuellement hégémonique). Il est généralement présenté comme un sympathique et génial grand-père, militant qui plus est au sein des organisations internationales pour la paix.

Mais peu de gens savent qu’il a aussi écrit un plaidoyer paradoxal pour un gouvernement mondial d’experts scientifiques, « oligarchiques », fondamentalement non démocratique, reposant sur la manipulation psychologique des masses. La perspective scientifique (The scientific outlook, disponible ici) se présente en trois volets: La connaissance scientifique, La technique scientifique et La société scientifique.

Les deux premières parties retracent les accomplissements de la science sur un mode très philosophie des Lumières, quant au progrès technique et scientifique, mais très « antilumière » sur le progrès moral de la population et l’émancipation (pour Russell, les masses sont congénitalement irrationnelles et doivent être gérées par le haut). Ainsi, la troisième partie, dystopie futurologique, ressemble à un cauchemar contre lequel il prétend… nous prévenir?… Il y a comme un problème quand à ce que veut nous dire Russell, sur le statut de son énonciation, pour parler techniquement.

Voici comment Russell décrit sa « société scientifique » :

« La société scientifique sera aussi oligarchique sous le communisme ou le socialisme, que sous le capitalisme. […] L’égalité, comme la liberté, n’est, je le crains, rien d’autre qu’un rêve du XIXème siècle. » (p. 233)

« Le gouvernement [futur gouvernement mondial unifié], étant une oligarchie, instillera soumission dans la grande majorité de la population, réservant l’initiative à ses propres membres » (p. 241) Read more…

Pourquoi un Google européen est impossible? (Laurent Alexandre se trompe ou il vous trompe)

Aujourd’hui, a lieu un « grand débat » Macronien avec de youtubeurs et des ministres sur twitch, plate-forme destinée aux jeunes youtubeurs qui exhibent leur débilité sur les réseaux sous les yeux ébahis de leurs semblables. Twitch est une entreprise américaine basée à San Francisco, bien sûr. Voilà qui fait dire aux naïfs: il faut plus d’Europe (d’UE) pour créer nos propres géants d’internet. Mais est-ce possible de créer ces géants hypothétiques ? Et est-ce souhaitable de faire subventionner nos startups et autres entreprises technologiques par l’UE?

Pauvres européens. Vous bercez de tant de rêves… A l’heure où l’impuissance constitutive de l’Union Européenne va éclater au grand jour (élections européennes en mai, Brexit), des gourous prophètes comme Laurent Alexandre ou Luc Ferry Read more…

Peut-on soigner le Solipsisme? (de la philosophie à la psychopathologie)

peinture-realiste-2117413

L’hypothèse solipsisme est à la mode: hypothèse selon laquelle nous vivrions dans une simulation, un rêve. (C’est ce qu’on appelle idéalisme subjectif en philo.)

Est-on seul dans sa pauvre tête? Le monde est-il une illusion? Notre propre personne existe-t-elle? Sommes nous seulement un hoquet de l’univers? Cette étincelle de conscience sécrétée par la matière, par hasard, presque par erreur? Une étincelle pornographique qui donnerait à la boue l’occasion de se palper?

para_LouisXVI

Cette situation peu enviable et déprimante est bel et bien celle que nous offre le matérialisme ambiant et sa vision du monde, sa métaphysique, sa cosmologie, sans parler des suppléments qu’il nous propose Read more…